Show simple item record

dc.contributor.supervisor Gaboury-Diallo, Lise (études canadiennes) en_US
dc.contributor.author Hrynyshyn, Mariyka
dc.date.accessioned 2018-09-17T19:40:12Z
dc.date.available 2018-09-17T19:40:12Z
dc.date.issued 2018 en_US
dc.date.submitted 2018-08-30T16:57:40Z en
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/1993/33421
dc.description.abstract L’exotisme joue un grand rôle dans le roman d’aventures, un genre littéraire popularisé peu après le début du 20e siècle. Nous avons fait une lecture approfondie de quatre romans d’aventures : La bête errante de Louis Frédéric Rouquette (1923), Un homme se penche sur son passé de Maurice Constantin-Weyer (1928), La forêt de Georges Bugnet (1935) et Le Carcajou de Bernard Clavel (1995). Nous nous sommes fixé le but d’identifier et d’analyser l’exotisme au Canada, et ce, par rapport aux éléments suivants : les Autochtones, la faune, la végétation, le paysage et le climat. Par la suite, nous étudions l’impact de cette représentation de réalités spécifiques du Canada, une représentation souvent exagérée aux yeux de lecteurs avertis. Nous avons déterminé que grâce à l’exotisme dans un roman d’aventures, le lecteur a l’impression d’entrer dans un monde inconnu, loin de la réalité et de sa vie quotidienne. en_US
dc.subject literature en_US
dc.title La représentation et l'exagération des éléments exotiques du Canada dans quatre romans d'écrivains français en_US
dc.degree.discipline Études canadiennes en_US
dc.contributor.examiningcommittee Morris, Paul (études canadiennes) en_US
dc.contributor.examiningcommittee Moulaison, Glenn (University of Winnipeg) en_US
dc.contributor.examiningcommittee Rodriguez, Liliane (University of Winnipeg) en_US
dc.degree.level Maîtrise es arts (Université de Saint-Boniface) en_US
dc.description.note October 2018 en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

View Statistics