Show simple item record

dc.contributor.author Alarie, Richard Renae J. en_US
dc.date.accessioned 2012-06-01T19:02:58Z
dc.date.available 2012-06-01T19:02:58Z
dc.date.issued 1999 en_US
dc.identifier (Sirsi) ALL-8450 en_US
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/1993/7328
dc.description.abstract Au cours de la campagne federale liberale de 1997 au Manitoba, le Parti liberal du Canada (PLC) a perdu 6 sieges alors qu'il en occupait 12 auparavant, ce qui represente une reduction de 50 p. 100. Le PLC au Manitoba a perdu tous ses sieges en region rurale sauf celui de la circonscription de Provencher et il s'impose maintenant surtout dans les circonscriptions du centre urbain de Winnipeg. Mon hypothese par rapport a cette perte de popularite est que le PLC a sous-estime l'impact que l'inondation du printemps 1997 a eu sur les electeurs manitobains. Ces derniers n'ont pas apprecie le declenchement des elections alors qu'ils etaient en train de lutter contre les eaux de la riviere afin de sauvegarder leurs maisons. Quoique le declenchement des elections a ce temps inopportun ait ete mal vu par la population manitobaine, il n'a pas constitue un facteur predominant dans la perte de sieges du parti; cependant, il s'est ajoute au sentiment d'alienation que les Manitobains ressentaient deja envers Ottawa. De plus, le PLC a connu beaucoup de difficultes, surtout en milieu rural, avec la loi C-68, sur le controle des armes a feu. Une campagne bien organisee par les adversaires de cette loi a fortement nui aux candidats ruraux. en_US
dc.format.extent 143 leaves : en_US
dc.language en_US
dc.rights en_US
dc.title Election 97 : la campagne liberale federale au Manitoba en_US
dc.degree.discipline Political Studies en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

View Statistics