MSpace - DSpace at UofM >
Faculty of Graduate Studies (Electronic Theses and Dissertations) >
Manitoba Heritage Theses >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1993/6856

Title: Etude de l'apprentissage d'un ecrivain dans les oeuvres du cycle de Rue Deschambault de Gabrielle Roy
Authors: Kirbyson, Yvonne
Issue Date: 1988
Abstract: La presence d'un enfant narrateur souleve certains problemes et certaines tensions dans une oeuvre. Notamment, quand cet enfant est un ecrivain en formation il faut se pencher sur la participation de cet etre privilegie a la recherche de sa vocation d'ecrire. En examinant l'evolution du personnage de la narratrice et la nature des trois oeuvres de Gabrielle Roy composant le cycle romanesque de Rue Deschambault (1955), de La route d'Altamont (1966), et de De quoi t'ennuies-tu, Eveline? (1979), nous nous proposons d'etudier l'apprentissage d'un ecrivain. Nous ecouterons aussi Gabrielle Roy s'interroger sur sa vocation en examinant certains passages de son autobiographie, La detresse et l'enchantement (1984), l'oeuvre d'elucidation. Nous nous attacherons donc a examiner a travers les trois oeuvres du cycle de Rue Deschambault comment Gabrielle Roy unit la simplicite de l'enfant a la subtilite de l'ecrivain. Enfin, nous etablirons certains rapports entre la quete qu'entreprend Christine et celle de l'enfant narrateur d'A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Suite a la page titre de Rue Deschambault, Gabrielle Roy met le lecteur en garde dans l'intention d'etablir une distance entre la fiction et la realite de sa vie. "Certaines circonstances de ce recit ont ete prises dans la realite; mais les personnages et presque tout ce qui leur arrive sont jeux de l'imagination" (RD., page titre). Ce n'est pas notre intention d'etudier la vie de Gabrielle Roy pour faire correspondre la vie a l'oeuvre. Il est vrai que beaucoup de details trouves dans le roman sont tires directement de son experience (noms de lieux, transformations minimes des personnes-personnages, diverses conditions de la famille). Mais il semble plus interessant d'examiner l'evolution de cette narratrice, depuis les annees de sa petit enfance jusqu-aux annees adultes, afin de comprendre comment ses perspectives se forment et se transforment. L'apprentissage de la narratrice, Christine, evoque celui d'un autre narrateur, le jeune garcon dans A la recherche du temps perdu. Mais toute comparaison entre ces deux enfants narrateurs et futurs ecrivains, venant de cultures si differentes, sera faite simplement en consideration de differents points de repere dans le processus de l'apprentissage. C'est le critique Rejean Robidoux qui, parmi d'autres, indique l'interet de cette comparaison...
URI: http://hdl.handle.net/1993/6856
Other Identifiers: ocm72717568
Appears in Collection(s):FGS - Electronic Theses & Dissertations (Public)
Manitoba Heritage Theses

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Kirbyson_Etude_de_L'Apprentissage.pdf3.46 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in MSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! MSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback